L'HISTOIRE DU CHÂTEAU DE LA RAPÉE

Le Château de la Râpée est construit en 1825 dans un immense domaine de 1300 hectares.

L’architecture est caractéristique du style anglo-normand et le nom du Château rappelle que ses

propriétaires étaient alors d’importants négociants en charbon Quai de la Râpée à Paris où ils

possédaient également un hôtel particulier. Le domaine a été morcelé au fil des successions, la forêt

d’une part, puis le haras et pour finir le château.

Février 1973 : Josette et Robert Bergeron acquièrent le Château de la Râpée.

En juillet 1973 : le restaurant du Château de la Râpée ouvre ses portes.

Le couple Bergeron était précédemment restaurateur à La Boule Rouge, dans le 9ème

arrondissement de Paris, un établissement réputé encore de nos jours.

Après maintes recherches et visites ils étaient tombés sous le charme du cadre magnifique, de la

bâtisse et de son parc au coeur du Vexin normand.

Josette et Robert Bergeron se sont installés avec leurs trois enfants dans cette grande demeure pour une aventure au long cours car tout était à faire : le château était complètement vide, d’importants travaux et investissements étaient nécessaires pour transformer l’ensemble (construction d’une

cuisine professionnelle, achat de meubles et de matériel pour la restauration.) Les débuts de l’exploitation se sont révélés durs et lents, pleins d’imprévus, mais Robert Bergeron avait une telle passion pour son métier et pour la cuisine traditionnelle française du maître Escoffier, à travers

laquelle il voulait retrouver et sublimer ses propres racines normandes, que le sérieux, le savoirfaire et l’opiniâtreté des nouveaux jeunes propriétaires et de leur famille a été récompensé.

Et parce que le restaurant avait désormais une clientèle plus large et des demandes d’hôtellerie, le couple Bergeron a décidé alors d’élargir son activité avec la création des chambres. Les artisans les plus compétents sont intervenus afin d’apporter du raffinement et du confort à la

décoration des chambres du futur hôtel 3 *.

 

C’est ainsi que 10 ans plus tard, l’activité du restaurant est complétée par un hôtel de 12 chambres 3* et devient un lieu de séjour prisé par certaines stars françaises de l’époque (Johnny Hallyday et Sylvie Vartan) ou internationales (Annie Lennox et Dave Stewart). À ce jour Le Château de la Râpée est toujours une affaire familiale : ce sont les deux fils, Pascal et Philippe Bergeron qui avec leurs propres enfants gèrent et qui exploitent l’affaire dans le même

esprit de sérieux et de passion, dans l’amour du travail bien fait.

L’établissement va fêter bientôt ses noces d’or.

 

Que le temps passe vite … déjà 45 ans.